De la macromolécule au matériau polymère : Synthèse et by Jean-Louis Halary, Françoise Lauprêtre

By Jean-Louis Halary, Françoise Lauprêtre

Show description

Read or Download De la macromolécule au matériau polymère : Synthèse et propriétés des chaînes PDF

Best french books

Viandes et repas d enfants

Aujourd hui, tu as make a decision de cuisiner pour toi, tes copains ou bien encore pour tes mom and dad. Quelle bonne idee! Dans ce livret, nous te proposons de cuisiner les viandes de boucherie et te donnons 12 idees de recettes aussi simples a realiser que delicieuses a deguster. Elles te permettront d etonner ceux que tu auras invitations a les gouter.

Additional info for De la macromolécule au matériau polymère : Synthèse et propriétés des chaînes

Example text

Chaque goutte du mélange monomère-amorceur en suspension, de taille typiquement comprise entre 50 µm et 200 µm, constitue un mini-réacteur de polymérisation (FIG . 14), au sein duquel on retrouve les avantages de la polymérisation en masse, mais sans le risque d’auto-échauffement. ) ou des additifs minéraux sont ajoutés à la phase aqueuse dans le but de former un film protecteur à l’interface gouttelette-phase aqueuse. 49 1. 14. Schématisation de la polymérisation en suspension. M : monomère ; A : amorceur ; en gris : un film protecteur à l’interface gouttelette-phase aqueuse, formé par des polymères hydrosolubles ou des additifs minéraux.

Dans le cas du polystyrène, cela correspond à la réaction : A CH2 CH n-1 CH2 CH A CH2 + CH A n −1 CH2 CH p-1 CH2 CH2 + CH2 CH A CH2 CH CH p −1 CH La terminaison par dismutation, dont l’énergie d’activation est ordinairement plus élevée que celle de la recombinaison, est favorisée à haute température et (ou) lorsque les macroradicaux ont une extrémité encombrée (cas du poly(méthacrylate de méthyle), par exemple). 1. 5) dt dans laquelle kt est la constante de vitesse de terminaison, indépendante de i.

Les expressions auxquelles ils aboutissent dépendent du critère adopté pour décrire l’état de gel. Sans entrer dans les détails et en se limitant au cas des systèmes stœchiométriques (pour lesquels les calculs et les équations finales sont les plus simples), deux approches peuvent être retenues pour déterminer une expression de pg : celle de Carothers (1936) et celle de Flory-Stockmayer (1952). Carothers suppose que le point de gel survient lorsque, l’établissement de liaisons intermoléculaires n’étant plus possible, le composé macromoléculaire est constitué par une seule molécule géante tridimensionnelle.

Download PDF sample

Rated 4.99 of 5 – based on 34 votes