Heidegger: La Question du Logos by Francoise Dastur

By Francoise Dastur

Le nom de Heidegger est habituellement associe, chez ceux qui ne l'ont pas lu et ne le connaissent que par oui-dire, au mieux a une philosophie de l'existence qui s'oppose a l. a. imaginative and prescient scientifique du monde et s'exprime dans une langue vague, et au pire a un irrationalisme qui a partie liee avec les forces de los angeles terre et du sang qui ont combattu les Lumieres europeennes. On est ainsi par avance convince que Heidegger est contre l. a. logique et los angeles technological know-how et qu'il s'est donc situe sur un terrain plus ou moins poetique totalement exterieur a celles-ci. On se suggest au contraire de montrer que Heidegger a fait de l. a. query du trademarks, terme qui signifie en grec a los angeles fois raison et langage, le centre everlasting de son questionnement, de ses premiers travaux logiques a sa derniere meditation sur le langage.

Show description

Read Online or Download Heidegger: La Question du Logos PDF

Best french books

Viandes et repas d enfants

Aujourd hui, tu as make a decision de cuisiner pour toi, tes copains ou bien encore pour tes mom and dad. Quelle bonne idee! Dans ce livret, nous te proposons de cuisiner les viandes de boucherie et te donnons 12 idees de recettes aussi simples a realiser que delicieuses a deguster. Elles te permettront d etonner ceux que tu auras invitations a les gouter.

Additional info for Heidegger: La Question du Logos

Sample text

Car c'est l'idée diltheyenne d'une vie qui s'explicite elIe-même que retient Heidegger, l'idée donc d'une auto-explicitation de la vie dans la philosophie, la littérature et l 'histoire. De là le titre du cours du semestre d'été 1923 qui lie deux termes provenant de Dilthey : «herméneutique» et «facticité». Ce cours est le dernier que Heidegger prononce à Fribourg, où il enseigne depuis 1919, car il est nommé en 1923 professeur non titulaire à l'université de Marbourg où il resterajusqu'en 1928, date de sa nomination comme professeur titulaire à la chaire de Husserl qui prend alors sa retraite et qui l'a proposé comme son successeur.

2. , p. 211, trad. , p. 42 (traduction modifiée). 3. , p. 288, trad. , p. 113. 4. • p. 405-406, trad. , p. 227. LES « RECHERCHES LOGIQUES Il DU JEUNE HEIDEGGER 39 montrera que la «logique» du logos apophantikos a sa racine dans l'analytique existentiale du Dasein 1. Dans l'appel à la constitution d'une logique de la logique, on peut en effet voir un écho du titre même du livre de Lask, qui en appelle lui aussi à une« logique de la philosophie », une logique qui serait la méditation de soi et la «conscience de soi» de la philosophie elle-même 2 et qui mettrait au jour les catégories qui rendent possible la connaissance philosophique.

196,trad. 27. GA l,p. 201, trad. 32. LES « RECHERCHES LOGIQUES » DU JEUNE HEIDEGGER 33 des significations de faire apparaître la région objective où celles-ci se situent 1. Avant d'entrer un peu dans le détail de ce travail, il faut dire un mot de l'erreur qui l'entache, puisque la grammatica speculativa dont traite Heidegger n'est pas une œuvre de Duns Scot (1266-1308), mais de Thomas d'Erfurt. Remarquons tout d'abord que Heidegger aborde le Moyen Âge à travers la figure du doctor subtilisdont on connait l'opposition à Thomas d'Aquin (1227-1274), figure de loin la plus forte de ce XIIIe siècle si riche du point de vue de la pensée et de la théologie (saint Bonaventure, Albert le Grand) alors que Duns Scot marque le début du XIVe siècle qui sera celui du nominalisme (Ockham), mais aussi celui du mysticisme (Maitre Eckhart), avant le platonisme du xve siècle avec Nicolas de Cuse (1401-1464).

Download PDF sample

Rated 4.27 of 5 – based on 35 votes