Manières de penser dans l’Antiquité méditerranéenne et by Christophe Batsch, Madalina Vârtejanu-Joubert

By Christophe Batsch, Madalina Vârtejanu-Joubert

Show description

Read or Download Manières de penser dans l’Antiquité méditerranéenne et orientale: Mélanges offerts à Francis Schmidt par ses élèves, ses collègues et ses amis PDF

Best linguistics books

The Philosophy of Language (3rd Edition)

What's that means? How is linguistic verbal exchange attainable? what's the nature of language? what's the courting among language and the area? How do metaphors paintings? The Philosophy of Language, thought of the basic textual content in its box, is a wonderful creation to such basic questions.

Poetry Translating as Expert Action: Processes, priorities and networks

Poetry is a hugely valued type of human expression, and poems are not easy texts to translate. For either purposes, humans willingly paintings hard and long to translate them, for little pay yet probably excessive own delight. This publication indicates how skilled poetry translators translate poems and produce them to readers, and the way they not just form new poems, but additionally support converse photos of the resource tradition.

Additional info for Manières de penser dans l’Antiquité méditerranéenne et orientale: Mélanges offerts à Francis Schmidt par ses élèves, ses collègues et ses amis

Example text

22 Voir un aperçu historiographique de la question chez Peter Michaelsen, « Ecstasy and Possession in Ancient Israel. A Review of Some Recent Contributions », Scandinavian Journal of the Old Testament, 2, 1989, 28–54 et Mădălina Vârtejanu-Joubert, La folie dans l’Israël antique, Paris, 2004, 249–268. 19 20 la mystique à qumrân 31 partagée par Carol Newsom qui écrit à propos de 1QHa XI 19–20 : « Le locuteur décrit avoir été élevé du Shéol vers l’Abaddon vers les hauteurs éternelles, mais la description est figurative plus que littérale, comme dans le récit de Paul.

L’article qui lui est ici offert cherche à se placer sur ce même terrain de réflexion, à savoir celui de la déconstruction des catégories qui guident nos propres recherches. L’intérêt de cette démarche réside non seulement dans l’aspiration à rendre plus objectives nos approches mais également dans la mise en lumière du dialogue que le chercheur entretient avec son propre temps et de la façon dont il lui est intellectuellement tributaire. Les concepts mis à l’œuvre dans la démarche analytique nécessitent périodiquement une mise à l’épreuve et une redéfinition méthodologique.

Partir du xviiie siècle, les savoirs analogiques sont toujours présents, la nature du lien augural en fait foi. Mais d’autres savoirs naissent alentour. On pense aux savoirs réflexifs qui, aux marges de la verbalisation qui réduit les états en mots, favorisent les méditations sur les mots de la langue, encouragent les innovations dans l’ordre syntaxique, font la part belle à l’approche métalinguistique du langage, conduisent les savants à s’impliquer toujours davantage dans leur propre science.

Download PDF sample

Rated 4.10 of 5 – based on 49 votes