Officially Dead (adapt.) by Richard Prescott

By Richard Prescott

Show description

Read Online or Download Officially Dead (adapt.) PDF

Similar linguistics books

The Philosophy of Language (3rd Edition)

What's which means? How is linguistic communique attainable? what's the nature of language? what's the dating among language and the realm? How do metaphors paintings? The Philosophy of Language, thought of the basic textual content in its box, is a wonderful creation to such primary questions.

Poetry Translating as Expert Action: Processes, priorities and networks

Poetry is a hugely valued kind of human expression, and poems are not easy texts to translate. For either purposes, humans willingly paintings hard and long to translate them, for little pay yet in all probability excessive own delight. This ebook exhibits how skilled poetry translators translate poems and convey them to readers, and the way they not just form new poems, but in addition aid speak photos of the resource tradition.

Extra resources for Officially Dead (adapt.)

Sample text

De ce point de vue, nous avons exercé une maîtrise absolue sur les autres êtres vivants, et nous avons même cru que leur seule raison d’être était de servir nos propres intérêts égoïstes. […] Le point de vue des premiers chrétiens selon lequel les animaux ont été créés pour le seul bénéfice de l’humanité, et l’idée cartésienne qu’ils étaient incapables de souffrir ne sont que des variations mutuellement compatibles sur le même thème.  » Des voix dissidentes Depuis l’Antiquité et tout au long des siècles, des voix se sont élevées en Occident pour attirer l’attention sur le caractère arrogant et cruel de nos relations avec les animaux, et pour manifester une profonde répulsion envers leur utilisation à nos propres fins.

Il y a 10 000 ans à peine, juste avant la sédentarisation des chasseurs-cueilleurs et l’essor de l’agriculture, la population de la planète comptait entre 1 et 10 millions d’humains6. Ce qui n’était à l’origine que la recherche de moyens pour prospérer et mieux vivre a conduit, avec l’explosion démographique et l’expansion des moyens technologiques, à une surexploitation des terres par les monocultures, à une déforestation sans précédent7 et, enfin, à la transformation de l’élevage en production industrielle qui coûte la vie à des centaines de milliards d’animaux chaque année.

Depuis 1950 en effet, la population mondiale (qui est passée de 2,5 milliards en 1950 à 7 milliards aujourd’hui), les émissions de CO2 et de méthane, la déforestation, l’usage de pesticides et de fertilisants chimiques, et la consommation d’eau douce, pour ne citer que ces variables, ont non seulement augmenté, mais leur taux de croissance s’est considérablement accéléré. La transgression des limites de la résilience planétaire a fait entrer la biosphère dans une zone dangereuse8. La perte de la biodiversité est particulièrement lourde.

Download PDF sample

Rated 4.19 of 5 – based on 49 votes